Utilisations des caméras cachées.

On peut distinguer les utilisations professionnelles ou personnelles. Comme il est simple de se procurer des caméras cachées, les particuliers les utilisent à diverses fins.

Utilisation des caméras cachées professionnelles.

Ces dispositifs d’enregistrement vidéo cachés sont employés par les forces de l’ordre, c’est-à-dire les policiers ou encore les enquêteurs privés. Très utiles lors des investigations, elles permettent d’avoir des preuves de la culpabilité ou de l’innocence de telle ou telle personne. Les caméras sont mobiles donc sans fil et sont munies d’un système d’enregistrement ou transmettent un signal vidéo à un système d’enregistrement qui ne serait pas directement intégré.

Utilisées en reportages.

Les journalistes « de terrain » l’emploient lorsque l’enregistrement d’image est interdit, ou pour apporter un témoignage, une preuve de quelque chose qui ne serait pas autorisé à une diffusion officielle.

D’ailleurs, on entend souvent lors du visionnage de ces reportages que les scènes sont filmées en caméras cachées, la raison de cet enregistrement est aussi fournie. Cela permet de collecter des informations que l’on n’aurait pas en temps normal.

… et dans l’humour

Les caméras cachées sont employées pour le tournage d’émissions humoristiques. Cela permet d’avoir des scènes drôles, des réactions spontanées de peur, de colère, de surprises selon le type de mise en scène préparée. Ce type d’émission existe maintenant depuis 40 ans et ravit toujours les spectateurs du monde entier.

L’utilisation par les entreprises

Les entreprises placent des caméras cachées afin d’obtenir des preuves lors de vols. Cela permet d’identifier les comportements indélicats voire des voleurs occasionnels. Société d’entretien et de ménage travaillant la nuit, collègues fouillant dans des dossiers confidentiels, intrusion frauduleuse…

Caméras cachées à titre personnel.

Elles peuvent être utiles lors d’une collecte de preuves, par exemple lorsqu’une personne est victime de harcèlement. Les images enregistrées vont étayer l’accusation.

Toujours employées à des fins de renseignement, les caméras cachées trouvent leur utilité dans l’espionnage domestique. Quel mari ou quelle femme ne serait pas tenté de vérifier si son conjoint n’aurait pas commis d’adultère ou non? La dissimulation est très simple et en cas de divorce, l’enregistrement sera une preuve tangible.

Le voyeurisme

Moins courant, on retrouve des cas de placement de caméras dissimulées par une personne à des fins de voyeurisme. Caméras dans les vestiaires, les toilettes ou les chambres d’hôtel. Cette pratique n’est naturellement pas légale et sévèrement punie par la loi.

Fraude à la carte bancaire

Malheureusement, elles peuvent être employées pour perpétrer des fraudes. Placées sur des distributeurs, il leur est facile de relever des codes confidentiels tapés par les clients. Il ne reste au malfaiteur qu’à retenir la carte dans un boitier.